Vrais/faux, la vérité est ailleurs...

Publié le par Van'

Au début de ce  blog, j'ai expliqué que je ne savais pas si mes filles étaient, des "vraies" ou des "fausses" jumelles...Et lorsque je le dis, je me heurte souvent à l'incrédulité des gens "Mon Dieu, mère indigne  qui ne sait pas si ses filles sont des vraies ou des fausses..."

Ben oui, ça peut arriver !
En plus, je trouve ça assez rigolo de ne pas savoir... un peu de mystère entoure mes grumelles !

Mais j'ai enfin trouvé une explication claire et simple pour présenter le pourquoi du comment. Et rendons à César, ce qui est à Jules, c'est à une internaute, membre du forum "Jumeaux et Plus" que nous la devons. Merci Bambinette !

Il existe plusieurs types de grossesses gémellaires :
- monochoriale - monoamniotique : un seul placenta - une seule poche
- monochoriale - biamniotique : un seul placenta - deux poches
- bichoriale - biamniotique : deux placentas - donc forcément deux poches (!) c'est mon cas...

Le processus peut avoir deux origines :
- fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes : il s'agit forcément d'une grossesse bichoriale, et les jumeaux sont dits alors "dizygotes" (issus de deux œufs), soit, dans le langage courant "faux jumeaux"
- fécondation d'un seul ovule par un spermatozoïde qui se scinde ensuite : les jumeaux sont dits alors "monozygotes" (issus d'un seul œuf), soit, dans le langage courant "vrais jumeaux"
  • si la scission intervient dans les 2 jours qui suivent la fécondation, il y a deux placentas (et donc deux poches)
  • si la scission intervient entre le 3ème et le 7ème jour, il y a un seul placenta et deux poches
  • si la scission intervient à partir du 8ème jour, il y a un seul placenta et une seule poche

Autrement dit, dans le cas d'une grossesse bichoriale, on ne peut pas savoir s'il s'agit de monozygotes (vrais jumeaux) ou de dizygotes (faux jumeaux) ; les moyens pour le savoir :
- s'il s'agit d'un garçon et d'une fille : il s'agit forcément de dizygotes, puisque des monozygotes ont le même patrimoine génétique (même ovule même spermatozoïde) et sont donc forcément du même sexe
- s'ils sont de même sexe, mais que l'un(e) est blond(e) et l'autre brun(e) : ce sont des dizygotes aussi, même histoire de patrimoine génétique
- s'ils se ressemblent beaucoup, le doute persiste; il faut une recherche plus poussée pour le savoir.(c'est mon cas)


je termine ce post en disant que cette recherche plus poussée consiste généralement en une analyse ADN qu'on ne fait pas en France dans ce but. Les différents médecins que j'ai harcelés juste après mon accouchement pour savoir si, oui ou non, mes filles étaient monozygotes, m'ont répondu qu'il valait mieux pour moi, comme pour elles, que nous ne le sachions jamais. Car l'analyse ADN ne sera faite qu'en cas de gros soucis de santé d'une des jumelles...

Le mystère plane... La seule chose que je peux affirmer et c'est bien là le principal, c'est que mes grumelles adorées sont de vrais bébés ;-)

Publié dans Leçon de choses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bonjour,<br /> je suis dans le même cas que toi (ou presque : grossesse monochoriale biamniotique), je veux dire je ne suis pas certaine que mes filles soient monozygotes comme on me l'avait dit à 12 SA car pour<br /> compliquer les choses il arrive de très rares fois que les placentas fusionnent et ...je me trouve alors dans ton cas !!<br /> as-tu fini par faire des tests en dehors de la France ?? car moi aussi, j'ai essuyé 2 refus de médecins pour pratiquer les tests<br /> mes filles se ressemblent mais pas au point de les confondre (pour ma part en tous cas)<br /> et moi j'ai besoin de savoir (peu importe le résultat), c'est une question d'identité pour moi<br /> merci pour ta réponse<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Non, je n'ai pas fait les tests, car comme je le disais, j'aime assez le "mystère" qui planne autour de mes grumelles ! Dans notre entourage maintenant, tout le monde pense que ce sont des MZ,<br /> car elles se ressemblent énormément. Même si comme toi, je pense aussi qu'elles sont très différentes ! Il n'empêche qu'il nous arrive, au papa et à moi, de les confondre. Ca ne dure pas très<br /> longtemps, mais quand même !<br /> <br /> <br /> Donc voilà où j'en suis aujourd'hui. Et maintenant, quand des gens dans la rue me demandent si ce sont des vraies, je réponds oui. Plus simple que d'expliquer qu'on ne sait pas...<br /> <br /> <br /> Tiens moi au courant si tu fais les tests !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> idem!!!!!!!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Avant de lire la fin de ton post, je me disais que de toutes façons, tes filles étaient forcément "vraies", puisqu'elles existent !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> je suis une fille sur auf' également maman de jumelles (bebe8210) et tout comme toi, ses filles se ressemblent bcp et n'est donc pas certaine qu'elles soient "fausses", comme elle le pensait au<br /> début !<br /> ici, c'est évident qu'elles sont dizi vu le nb de différences flagrantes !<br /> Serait- ce possible que tu mettes une photo de tes poupées ??? (j'adOOre les photos lol ;-) )<br /> Bises et bonne journée, Mimie<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> Mimi, je ne souhaite pas mettre de photos de A et R sur mon blog, car il est public. Par contre, si tu m'envoies ton mail, je me ferai un plaisir de te montrer à quoi ressemblent mes grumelles<br /> adorées !<br /> <br /> <br />